• Catherine Lenne

Une clandestine des bords de rivière


La lathrée clandestine (Lathraea clandestina, Orobanchiacées) est une drôle de plante pas verte... Elle surgit du sol, comme sortie de nulle part, dépourvue de feuilles, dépourvues de tige, dépourvue de tout ce qui pourrait être vert mais bel et bien pourvue de fleurs...


Pour se nourrir, pas d'autre solution que de se servir chez les autres, puisque non chlorophyllienne, elle ne sait pas fabriquer sa propre matière organique à partir du CO2 de l'air. Pas de photosynthèse ! La lathrée est une plante complètement parasite (on dit holoparasite) : elle s'installe sur les racines d'un hôte (un arbre en général), y enfonce ses racines suçoirs et détourne eau et minéraux de la sève brute, mais aussi sucres de la sève élaborée. Voleuse dans l'âme, discrète et clandestine ...

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout